En ville avec Bruce Rakotovelo
28 juin 2019 - Downtown commentaires   //   79 Views   //   N°: 113

Bruce Rakotovelo est le président de l’association Avana Hub qui organise ce mois la « Web Cup », un concours dédié à la création de sites web en 24 heures. Quand il n’a pas le nez plongé dans les dossiers de sponsoring, Bruce sillonne la ville à moto et va même jusqu’à Antsirabe pour profiter 130 des meilleurs plans.

Ton resto préféré ?
Tend’M à Ampasanimalo. Je raffole de leur soupe terre-mer (poissons et légumes). Ils ne sont pas avares en garnitures. Le restaurant est toujours bondé et on est obligé de faire la queue. Mais l’attente en vaut la peine !

Ton plat favori ?
Je suis un adepte du poisson grillé. La cuisson barbecue donne un goût spécial surtout avec un zeste de citron. C’est très bon et plus sain car on utilise très peu de matières grasses.

Ta boisson fétiche ?
J’aime le whisky avec quelques glaçons. C’est agréable en bouche et fort dans la gorge. Et ça ne donne pas de gueule de bois le lendemain. Avec modération, aimerais-je ajouter.

Un plan pour une soirée de folie ?
Avec des potes, on traîne parfois Chez Sôn aux 67 Ha. C’est un coin barbecue où on a l’embarras du choix côté brochettes. C’est un endroit très convivial, on amène ses boissons, une guitare, sans oublier les amis pour une bonne ambiance.

Tes hobbies ?
J’adore prendre des photos. Les images immortalisent les moments forts. J’ai d’ailleurs créé ma société de photographie Mikolosary en 2016 pour couvrir des événements (concerts et mariages). Sinon, j’adore jouer au foot au terrain d’Andohalo.

Un lieu pour se vider la tête ?
Je prends ma moto et je pars à Antsirabe. Les loisirs y sont moins chers. Il y a un joli coin en plein air près de la station thermale Ranomafana pour trinquer avec des amis. Sinon, je fais une balade à cheval. J’adore quand il n’y a pas trop de circulation, ça change de Tana.

Le meilleur plan pour les vacances ?
Sans hésiter Mahajanga. C’est le paradis des fruits de mers et en plus c’est frais. J’adore m’amuser sur la plage, me balader en Bajaj (marque de moto indienne – NDLR) ou encore manger des plats indiens.

L’événement culturel qui t’a le plus marqué ?
Jazz à l’Université en 2016. J’ai été chef de projet, un rêve devenu réalité. On a galéré pour trouver du financement, on a même avancé de notre poche. On ne pouvait qu’être heureux de le voir se concrétiser.

Ton actu ?
La Web Cup se tient les 15 et 16 de ce mois simultanément dans plusieurs pays, dont La Réunion, les Comores, Seychelles, Maurice, Rodrigues et le Burkina Faso. À Tana, ce sera chez Bocasay. Plus tard, il y aura une finale qui confrontera les gagnants de chaque pays. Notre objectif est de cultiver la passion pour les nouvelles technologies chez les jeunes Malgaches.

Propos recueillis par #PriscaRananjarison

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer