En ville avec Bim Andrianariseheno
21 juillet 2017 - Downtown commentaires   //   468 Views   //   N°: 90

Connu comme percussionniste auprès des groupes Zay, Tovo J’Hay et Poopy, Bim Andrianariseheno a sorti le grand jeu en composant l’hymne de l’International Tourism Fair (ITM) de 2017. Il nous confie ses bons plans soirées, évasions et coups de cœur dans la capitale et ailleurs.

Ton resto favori ?
Sans hésiter le restaurant Orion à Antsahavola. Après mes animations musicales, j’ai le plaisir d’y manger gratuitement et à la carte. Je raffole de leurs spécialités asiatiques. Après avoir joué pour les clients, je suis toujours aussi excité de goûter chaque plat, comme un enfant qui a fini ses devoirs et mérité son goûter.

Ton plat préféré ?
Je suis un adepte des plats typiques malgaches comme le Sofin-kisoa sy voanjobory (oreille de cochon) ou encore le lelan’omby (langue de zébu) sy petits pois.

Un endroit pour boire un verre après une dure journée de travail ?
Au In Square à Ambatobe. Chaque dernier vendredi du mois, j’y fais une animation « Funky spirit » avec mon complice Tommy. J’aime à la fois y jouer, m’y détendre avec les potes et surtout j’adore les chansons qu’ils passent après une heure du matin lors du clubbing. La playlist est pile poil ma génération.

Côté boisson ?
Je dirais la Cuvée noire prestige. Tout simplement parce que j’aime le parfum et que « za malagasy » (je suis malgache). Avec modération bien sûr !

Un bon plan pour une soirée ?
J’aime bien me la jouer solo, dans ma voiture avec une bière bien fraîche, histoire de me retrouver un peu. J’adore traîner du côté de la haute ville près du Rova avec sa vue à couper le souffle.

Un endroit pour faire du shopping ?
J’aime traîner du côté de chez Fifi (friperies) au marché du jeudi à Mahamasina Je n’aime pas me ruiner pour des fringues et là-bas on peut trouver un total look chemise et pantalon slim à moins de 20 000 ariary. Chic et pas cher !

Un endroit pour s’évader un week-end ?
J’adore partir sur la RN1 du côté d’Arivonimamo. Parfois, je vais jusqu’à Ampefy. J’adore y manger du poisson avec une salade de cresson.

L’événement le plus marquant pour toi dernièrement ?
Il y en a deux. Le premier était en en 2015 lorsque j’ai joué aux côtés de Lolo et Mahaleo au Coliséum. C’était un réel plaisir de jouer avec Charles, le batteur de Mahaleo. Ensuite, l’International Tourism Fair, c’est une grande première pour moi d’avoir composé pour un tel événement. D’ailleurs je prévois de continuer de travailler dans la culture et le tourisme.

Ton actualité ?
J’ai longtemps été professeur de musique à l’American School. Maintenant que mon contrat est terminé, j’ai la ferme intention de me consacrer à ma carrière musicale. Je suis en train de préparer mon album ‘Meo sazy (Donne-lui une leçon). C’est un album dédié à l’environnement et comment la planète devrait donner une bonne baffe à l’humanité. Qui aime bien, châtie bien…

Propos recueillis par #PriscaRananjarison

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer