En ville avec Barry Benson
26 février 2018 - Downtown commentaires   //   761 Views   //   N°: 97

Avec sa veine burlesque, Barry Bensona été sacré champion national au concours individuel du Slam national en décembre dernier. S’il n’a pas le nez fourré dans ses écrits, cela lui arrive aussi de faire des bons plans en ville.

Ton resto favori ?
Je suis très varymitsangana (manger debout). De passage en ville, je ne rate jamais de passer au Sakafogasy, la « mobilette » stationnée du côté de l’ex-Sicam Analakely. J’adore la rapidité du service et leur hen’omby ritra (viande de zébu) est sacrément bon.​

Ton plat préféré ?
Le tilapia cuisiné par ma mère. Je trouve que c’est le poisson le plus délicieux du monde. Ma mère a une certaine façon de le cuire. Elle met une couche de pois chiche et par-dessus le tilapia. C’est ce qui donne un goût très prononcé à ce plat.

Ta boisson préférée ?
Je suis très alcoolique (rires). Je commande toujours une bière à pression bien glacée pour accompagner un repas copieux.

Un lieu pour s’évader le week-end ?
Je dirais Ampefy. Il y a des endroits hyper calmes au bord de l’eau pour écrire. Cela me permet aussi de fuir la pollution et de me réfugier dans la verdure. Un bel havre de paix ! J’ai un ami qui habite là-bas, donc côté logement, pas de soucis.

Ton loisir le plus constant ?
Je joue beaucoup au basket. Le sport est pour moi le moyen par excellence pour évacuer les toxines accumulées après une soirée bien arrosée.

L’événement qui t’a le plus marqué ?
Le Slam national 2017. Le niveau des slameurs malgaches a monté d’un cran. Nous formons aujourd’hui une famille et l’événement a été ponctué par une ambiance peace and love. Côté organisation, ça a été très professionnel.

Tes plans après une dure journée à écrire des textes ?
J’adore passer du temps au mini-marché d’Ambatonakanga avec les potes. On peut y composer soit même ses tsakitsaky (de quoi grignoter). On y achète tomates, oignons, sardines puis libre à nous de composer tout ça à notre façon. On monte ensuite au Club 43 qui juste au-dessus ; il balance de la bonne musique, parfois des chansons à texte comme je les aime.

Où fais-tu ton shopping ?
Je connais les bons plans friperie de Tana. Les chaussures à Mahamasina et les vêtements à Ambodin’isotry. J’aime y traîner avec ma copine. Je penche plus vers le style vintage avec futal coupe étroite, chemise et mocassins.

Le meilleur endroit pour passer des vacances ?
Sans hésiter, Mangilyifaty. En plus du paysage, sur la plage on a droit à des prestations acoustiques de pêcheurs avec leur petits kabosy, tam-tams et maracasses sans oublier les voix.

Ton actualité ?
Grâce à mon titre de champion national, j’ai la chance de partir au championnat du monde de slam en France au mois de mai.

Propos recueillis par #PriscaRananjarison

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer