Educmad
1 septembre 2014 - Associations commentaires   //   3956 Views   //   N°: 56

Ramène ta science

Depuis dix ans, Educmad tente d’attirer davantage les lycéens malgaches vers les filières scientifiques par l’utilisation d’une médiathèque électronique. Aujourd’hui, 71 lycées privés et publics répartis dans dix régions profitent déjà de ce système.

À Madagascar, le Bac scientifique (série C et D) est délaissé au profit du bac littéraire ou série A choisit par 70 % des élèves. Pour éviter ce gap, l’association Educmad (Education à Madagascar, menée par Accesmad et des associations malgaches et françaises) a mis en place une médiathèque scientifique pour promouvoir l’enseignement des matières scientifiques, techniques et informatiques dans le pays. « Notre objectif est d’améliorer la qualité de l’enseignement à Madagascar, mais surtout de promouvoir les futures vocations d’ingénieurs, de techniciens en informatique et de chercheurs scientifiques pour développer le pays », souligne Carine Roditis, responsable de l’association.

Grâce à cette médiathèque, les étudiants et les professeurs de 71 lycées privés et publics peuvent déjà suivre le programme officiel malgache en physique-chimie, en sciences naturelles et en mathématiques. « Le programme contient de nombreux documents pédagogiques comme les travaux pratiques, les corrigés, les animations, les logiciels ou les illustrations. Les enseignants et les responsables informatiques sont formés par nos soins à l’utilisation de cet outil. » Depuis 2004, ce sont plus de 41 000 lycéens qui ont utilisé 5 000 documents pédagogiques sur 700 ordinateurs par le biais d’Educmad. « Connaissant les problèmes d’infrastructures et de matériels dans le pays, nous aidons les lycées en leur prêtant des ordinateurs moyennant une participation financière annuelle. Nous récupérons les ordinateurs grâce aux collectes de matériels informatiques par l’association réunionnaise Inter’Val. »

L’utilisation de cette médiathèque scientifique a permis de noter une amélioration des résultats des élèves en série C et D, soit une hausse de 20 % de réussites aux examens. Les élèves commencent également à avoir une nette préférence pour les séries scientifiques depuis la mise en place du projet. Pour l’utilisation pérenne de la médiathèque, l’association effectue un suivi tous les ans pour discuter avec les proviseurs, enseignants et élèves sur les difficultés rencontrées et les améliorations à apporter. « Notre mission est aussi de réaliser de nombreuses installations dans une ville pour toucher un maximum d’établissements, ce qu’on appelle un développement de type nénuphar. Les lycées peuvent ainsi s’entraider sur le plan technique », explique Carine Roditis. Enfin une assos qui ramène sa science pour le bien commun…

Contact:

Carine Roditis : 032 59 445 54

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer