Du pain sur la planche !
13 décembre 2017 - LifeStyle commentaires   //   964 Views   //   N°: 95

Empereur Beloha : « Chaque chose en son temps »

Chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose. Tel est la devise du rappeur Empereur Beloha alias Tozo Ratsirahonana. « Pour moi, la qualité prime sur la quantité. Je préfère prendre mon temps pour faire une chose dans les règles de l’art et avoir un résultat irréprochable plutôt que de me disperser en essayant de gérer une multitude de tâches et obtenir quelque chose de médiocre. » Eh bien, ça a le mérite d’être clair ! Demandez au rappeur ce que serait pour lui un monde parfait, il vous répondra sûrement un monde dans lequel il pourrait se consacrer entièrement à sa passion pour la musique. Hélas, la réalité est tout autre. « En ce moment, je dois apprendre à composer avec mes nombreuses obligations. Je dois concilier mes études, avec mon travail dans l’événementiel et ma musique.

J’ai rencontré quelques difficultés pour m’organiser au début. Cela m’a valu pas mal de mauvaises expériences. »

Après quelques faux départs, l’Empereur Beloha a réussi à trouver sa vitesse de croisière. Maintenant, au lieu d’essayer de tout faire en même temps, le rappeur a appris à hiérarchiser ses priorités. « J’établis un planning pour chacune de mes tâches. Je ne laisse jamais une activité empiéter sur une autre, surtout quand il s’agit de ma musique. Je suis très méticuleux et je veux à tout prix éviter les mauvaises surprises. Je conseille toujours aux gens de prendre le temps de bien faire les choses et de se concentrer sur une seule activité à la fois. Les résultats n’en seront que meilleurs. »

Grace Loren : « Au four et au moulin »

Si le dicton dit qu’il ne faut pas courir deux lièvres à la fois, Grace Loren a, elle, tout une portée dans sa gibecière. En parallèle à ses études en master en Droit à l’Université catholique de Madagascar, elle est en effet animatrice chez Viva TV, chanteuse au sein du groupe The Women, maître de cérémonie, modèle photo, mannequin et peintre à ses heures perdues ! C’est sûr, cette boute-en-train de 19 ans n’a pas le temps de chômer ! « Si je n’avais que le droit dans ma vie, je serai complètement cinglée. La scène est pour moi un moyen d’évasion. Voilà pourquoi je suis si multitâche dans le domaine artistique. »

Pour gérer son emploi du temps très militaire, Grace Loren a établi une règle de priorité, ses études avant tout. Même si parfois les choses sont un peu compliquées à gérer.

« L’année dernière, pour les travaux à la fac, j’ai eu la chance de tomber sur un groupe très compréhensif car je devais parfois m’absenter pour mes prestations. » Il lui arrive même d’enfiler deux casquettes à la fois en une seule soirée. « Lors de la finale de l’émission G5, j’ai dû être à la fois l’animatrice et chanter avec mon groupe The women. Ce n’était pas très visible pour les autres, mais j’étais très stressée. Le timing était très serré dans les coulisses, j’ai dû enfiler chaque robe en une minute mais au final, je m’en suis quand même bien sortie. » Décidemment, Grace Loren est de celles qui sont au four et au moulin pour avoir le beurre et l’argent du beurre !

Pages réalisées par #MioraRandriamboavonjy et #PriscaRananjarison

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer