DJ Mike MC : « Je pense ouvrir ma propre boîte »
31 août 2017 - By night commentaires   //   364 Views   //   N°: 91

Dans le DJing depuis une vingtaine d’années, Mike MC fait revivre les ambiances des années 1980- 90 à chacune de ses soirées. Du bon son « old school », sa marque de fabrique.

Tes débuts dans le DJing ?
A Madagascar, je mixais dans une boîte qui s’appelait le Calypso situé à Andravoahangy, c’était en 1996 si je ne me trompe pas. Ensuite, je suis parti en France en 1998 où j’ai continué à mixer, je m’entraînais pendant des heures dans un studio. Là-bas, j’organisais des soirées pour la diaspora malgache. Par passion pour la musique, j’ai choisi le DJing parce je ne joue d’aucun instrument.

Les soirées « old school », ta signature ?
Oui, c’est peut-être l’âge aussi ! (rires) J’apprécie les musiques des années 1980-90, la dance, le New Jack, une fusion entre le R’n’B et le hip hop. D’ailleurs, j’ai organisé une soirée Old school à Tana au mois de juin, c’a été un vrai succès. Pour être encore plus dans l’ambiance old school, je mixe sur une platine vinyle. Mais cela ne m’empêche pas de suivre les nouvelles tendances !

La différence entre les nuits à Paris et à Tana ?
A Paris ou même en province comme Marseille ou Montpellier, les soirées se déroulent le plus souvent les samedis donc je travaillais beaucoup les week-ends. De plus, les gens là-bas ne dansent que sur des musiques qu’ils connaissent, c’est un peu difficile mais on s’adapte. Par contre, ici, je trouve que le public est plus réceptif à tous les types de musique.

Tes projets ?
Je pense créer mes propres compositions, je suis en train de travailler là-dessus. Je compte ouvrir une boîte de nuit soit à Tana soit à Paris.

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer