Diana Rakotomavo : Femme d’intérieur
5 janvier 2016 - Déco commentaires   //   2327 Views   //   N°: 72

Tantôt dans la décoration, tantôt dans la mode, Diana Rakotomavo est une femme à multiples facettes. Son amour pour le design l’a amenée à créer deux marques « Dia Deco » et « Jejokely » où elle mise sur des objets à la fois uniques et esthétiques. 

Dans son atelier à Amboditsiry, Diana Rakotomavo crée, peint et dessine. Une passion qui la nourrit depuis toujours. Après ses études à l’EMAP (Ecole des métiers art et plastique) en 2010, elle s’est tournée vers le travail de la céramique. Un exercice qui lui permet de transformer l’argile en objets à la fois décoratifs et fonctionnels mais essentiellement tournés vers le luminaire. « Dans une maison, la lumière habille l’espace. J’aime cette chaleur qu’elle dégage. Pour réaliser mes luminaires, la céramique s’est imposée naturellement. C’est un matériau noble et très malléable, le rendu de la lumière est tout simplement magnifique. » Il est vrai que dans le design et la décoration d’intérieur, la céramique reste une valeur sûre car elle offre une multitude d’ambiances et d’effets.

Pour confectionner ces lampes et abat-jours, Diana travaille avec un artisan. « Faire monter un pot demande beaucoup de force. Je préfère travailler avec une personne expérimentée, ce qui ne m’empêche pas de m’exercer. Par contre, je dirige tout ce qui concerne la finition, les formes et les couleurs. » Son inspiration lui vient surtout la nuit ;en un coup de crayon, elle réalise des croquis qui prennent vie petit à petit. Mais Internet est aussi un outil indispensable pour dénicher les tendances en matière de design. « L’artiste qui m’inspire le plus, c’est Jean Perzel qui était dans la création de luminaires depuis 1923. Même s’il n’est plus de ce monde, son atelier qui porte son nom continue de créer. J’adore les courbes, les lignes très pures dans ses objets. » Touche-à-tout, Diana exploite cette passion pour l’art et ses études en architecture pour devenir décoratrice d’intérieur pour les particuliers ou professionnels en lançant sa marque Dia Déco. Un métier qu’elle défend car trop souvent dévalorisé.

« La décoration, ce n’est pas simplement éparpiller des objets dans une pièce. Cela demande beaucoup d’efforts physiques, de temps et de créativité. Les Malgaches commencent tout juste à faire appel à nous pour aménager leur intérieur, mais c’est rare. » Pour parfaire ce parcours lumineux, Diana consacre également une partie son temps dans la création d’accessoires de mode à travers sa marque Jejokely. Le tissu reste sa matière de prédilection, jean, gabardine et coton se transforment en sacs ou pochettes personnalisables. « Je jongle entre la poterie et la mode, mais pour moi, ce sont deux univers complémentaires, la créativité en est le moteur. » Au mois de mai prochain, la créatrice dévoilera sa prochaine collection de luminaires autour du bambou.

Diana Rakotomavo : 033 11 532 06

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer