Dernières nouvelles des étoiles
10 mars 2014 - Cultures Tononandro commentaires   //   1617 Views

Équilibre ou harmonie

Poissons (19 février – 20 mars)

Fuyez, incertitude féconde ! L’animal à sang-froid qui vous représente symboliquement n’est pas réputé pour ses attaques de front, ses trajets en ligne droite, ses décisions irrévocables. Au contraire, vous, puisque c’est de vous qu’il s’agit, donnez l’impression de vous dérober devant les assauts, de contourner les obstacles, de changer d’avis au gré du vent qui souffle. Tout cela, votre attitude et la perception qu’en ont les autres, est affaire d’équilibre. Une grande affaire, surtout en cette période de l’année astronomique (et astrologique aussi, ne craignons pas les amalgames), l’équinoxe : moment où le jour et la nuit occupent le temps à parts égales. Cela ne dure pas, l’équilibre est immédiatement suivi d’un déséquilibre et l’incertitude crée une plage plus vaste, bien que moins plane. Victor Hugo, qui s’y connaissait (né le 26 février 1802, il était Poissons), écrivait : « Mettre tout en équilibre, c’est bien ; mettre tout en harmonie, c’est mieux. »

Vous nous ferez remarquer, avec raison, que Victor Hugo a beaucoup écrit et qu’il est possible de trouver chez lui des citations éclairant à peu près n’importe quelle situation – et tout aussi bien la situation contraire. Voilà bien le Poissons : jamais il ne reconnaîtra qu’il s’enfonce dans des contradictions. Mais il vous prouvera, de dix manières différentes, qu’il est dans la complémentarité. Victor Hugo appelle cela l’harmonie. Ce qu’il fallait démontrer.

Ravatobe

Illustration : Olivier Vignaud

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer