Dahalo : La beauté malgache dans la tragédie
11 janvier 2019 - Add-on commentaires   //   169 Views   //   N°: 108

Après « Gazkar », le studio malgache Lomay dévoile un peu plus de son prochain titre, « Dahalo », dont la version expérimentale a été présentée au plus grand salon français du jeu vidéo. Un jeu produit dans le but de conscientiser sur les tragédies qui se déroulent à Madagascar autour des vols de zébus.

Le marché mondial du jeu vidéo est dominé par l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie de l’Est. C’est un euphémisme de dire que le continent africain est minoritaire dans le milieu. Et pourtant, le studio malgache Lomay a réussi à se frayer un chemin parmi les grands, jusqu’à la Paris Games Week, le plus grand salon français dédié au jeu vidéo. Ils y ont présenté un jeu en préparation depuis un an, à savoir Dahalo (Voleur de zébu). Comme son nom l’indique, il abordera un sujet qui est au coeur de l’actualité du pays depuis des années. Un sujet cher aux développeurs, où le scénario est particulièrement important. On y incarnera trois personnages afin de suivre l’histoire sous plusieurs angles. On compte ainsi la fille d’un dahalo, une fille de la ville peu familière de la situation et un militaire. Chacun aura ses propres caractéristiques et sa manière d’aborder le jeu.

L’équipe de développement est passionnée de jeux vidéo. On ressent leurs diverses inspirations en parcourant leur oeuvre, de Skyrim à Assassin’s Creed en passant par Farcry et Uncharted. Les joueurs malgaches se sentiront ainsi directement familiers avec l’univers, surtout dans la mesure où les développeurs ont pris le soin de modéliser l’environnement par rapport au monde réel. Les paysages, décors et accessoires ont été créés en se calquant sur Madagascar. La reproduction des rizières est d’ailleurs agréable à l’oeil. Mais plus que le visuel, tout le jeu est pensé pour retranscrire la culture malgache jusqu’aux éléments de gameplay. On peut citer l’utilisation du « fanafody gasy », qui permet d’être insensible aux coups de feu pendant un temps limité.

Gardons à l’esprit qu’il ne s’agit pour l’instant que d’une phase d’alpha, et donc d’une version expérimentale. On pardonne alors les bugs rencontrés. Mais cette condition de test n’enlève rien au potentiel du jeu. Il est bluffant de réalisme, jusque dans les séquences de tir, plus difficiles que d’autres productions du genre, grâce au maintien du tremblement lorsqu’on vise. Le tout est impressionnant, surtout lorsqu’on sait qu’il a été développé par 15 personnes qui n’en sont qu’à la découverte de la motion capture, là où les plus grands studios utilisent le match moving, beaucoup plus précis. On ne peut qu’être impatient de mettre la main sur la version finale, en gardant une réserve sur la note.

Date de sortie : courant 2019
Éditeur/Développeur : Lomay

Genre : Action/Aventure
Plateforme : PC

Note : 7/10
(provisoire)

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer