Daddy Ramanankasina du Trass
3 juin 2015 - Gastronomie Interview Gourmande Recette commentaires   //   2696 Views   //   N°: 65

Ouvert depuis bientôt une année, Trass, resto-lounge-bar à Tsiadana, est un rendez-vous pour tous ceux qui veulent allier convivialité et bonne chère. L’endroit propose des plats plutôt malagasy mais à sa façon, c’est-à-dire comme on n’en mange nulle part ailleurs. 

Trass à Tsiadana est dirigé par Daddy Ramanankasina. ​Un nom bien connu dans le domaine de la presse puisqu’il a été journaliste culturel pendant des années. « C’est justement mon ancien métier qui m’a conduit à la restauration. J’ai eu l’occasion de côtoyer pas mal de gens du milieu de la gastronomie et c’est ce qui m’a donné envie d’ouvrir mon établissement », commente l’associé-gérant des lieux qui avoue cependant ne pas être très cuisine : « Je suis plutôt table avec une fourchette et un couteau dans chaque main. J’adore manger ! » C’est sa rencontre avec la chanteuse Bodo et son mari qui lui a permis de réaliser son rêve. Ces derniers avaient comme lui le désir d’ouvrir un restaurant. « Bodo et son mari possédaient déjà un espace. Alors on a fait équipe et Trass est né. » Un lieu devenu incontournable.

Comment décririez-vous votre style ?
Notre style, nous l’avons baptisé tsaky pi, c’est du genre snack mais rassasiant, avec steak et salades pour un bon déjeuner ou dîner.

Votre plat préféré ?
La salade de museau. C’est chez Trass que j’en ai mangé pour la première fois, même si on m’en avait souvent proposé avant. J’ai sauté le pas et c’est devenu mon mets préféré.

Le plat que vous n’aimez pas ?
La tripe. Son odeur et sa présentation ne m’inspirent pas. Forcez-moi, 112 torturez-moi, je ne mangerai jamais de ce plat-là !

Votre boisson préférée ?
Le whisky. Mais avec modération, jamais d’abus.

A quel rythme modifiez-vous votre carte ?
Nous n’avons pas encore défini une périodicité au niveau de la carte. Mais nous allons la changer car nous sentons que la clientèle en a fait le tour et attend autre chose.

Comment vous-y prenez-vous pour créer vos plats ?
Nous nous inspirons beaucoup des plats que nous découvrons autour de nous. Nous les copions, nous les adaptons à notre style.

Votre recette du moment ?
Du poisson entier à base de poivre et aussi du voanjobory sy pirina (pois chiches et bichiques).

Votre prochain dîner ?
Je vais me laisser tenter par Côté Saveur à Androhibe. Je voudrais apprécier les chefs-d’oeuvre du chef Lalaina Ravelomanana qui porte haut le flambeau de la cuisine malgache. Ce serait un honneur de pouvoir manger chez lui.

Votre actualité ?
Eh bien donc une nouvelle carte à partir de ce mois de juin. Une carte qui est aux couleurs de la fête nationale…

Recette du mois : Voanjobory sy Pirina / Pois chiches et bichiques 

Préparation
Eplucher et émincer finement les oignons.
Faire chauffer une cuillère à soupe d’huile dans une poêle et y faire revenir les oignons pendant 5 minutes.
Verser les tomates pelées et tranchées en rondelles sur les oignons.
Verser les gousses d’ails, saler et poivrer.
Verser les pois chiches, couvrir avec de l’eau.
Laisser mijoter pendant près de 30 minutes. 

Ingrédients
• 450 g de pois chiches
• 400 g de bichiques
• 1 tomate
• 4 oignons rouges
• 3 gousses d’ail
• 1 bouquet de ciboulette
• 1 bouquet de carry vert
• Huile
• Sel, poivre. 

Propositions gourmandes par Daddy Ramanankasina du Trass 

Trio de panné Trass 

Jambonneau vinaigrette 

Camaron sauté et ses légumes 

Gratin de fruits de mer

Propos recueillis par #SolofoRanaivo

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer