Chérie, fais ta valise !
1 mars 2013 - Fananahana commentaires   //   2130 Views   //   N°: 39

Si les voyages forment la jeunesse, ils stimulent également la sexualité du couple ! Chaque mois, Christian Berthelot, psychothérapeute et sexothérapeute, aborde sans tabous ni ornières un sujet lié à la sexualité et au bien-être du couple. N’hésitez pas à lui poser vos questions…

Selon une étude menée à l’occasion de la Saint-Valentin par l’Association américaine du voyage (US Travel Association), les couples qui voyagent à deux, sans enfant, sont susceptibles de durer plus longtemps. Plus des trois quarts des personnes interrogées qui voyagent en couple parlent d’une vie sexuelle épanouie et 83 % d’entre elles reconnaissent que leur histoire d’amour reste forte.

Pour les couples qui ne partagent pas les voyages à deux, ce chiffre tombe à 63 %. Qu’en est-il ? Il faut savoir que les humains sont programmés physiologiquement pour que la phase de relation passionnelle ou « l’amour romantique » du début durent moins de trois ans et parfois moins de six mois. Au cours de cette période, il est nécessaire d’avoir construit en profondeur une relation basée sur des éléments aussi riches que la sexualité. 

Néanmoins, celle-ci reste prépondérante dans la vie du couple. Par la suite, il est nécessaire à la femme comme à l’homme d’entretenir le désir au quotidien, à travers une multitude de petits gestes tendres. Le toucher, hors des moments consacrés à la sexualité, dans la journée, est particulièrement important, les mots doux offrent une source de plaisir non négligeable et participent activement à l’entretien du désir.

C’est ce qui prépare à un acte sexuel réussi ! Mais on a tendance à les oublier, « bouffé » par une vie stressante, des responsabilités accrues, ce que certains s’imposent « gratuitement » et souvent inutilement, le train-train de la vie quotidienne, la fatigue, les frustrations, les colères mal gérées, la culpabilité latente…

Nombreux sont les facteurs qui les conduisent à négliger la vie amoureuse et sereine qu’ils avaient projetée en début de relation, l’harmonie tant désirée jusqu’à la fin de sa vie…

Un voyage vers l’inconnu, fait de découvertes favorisant l’échange, hors de la présence des enfants, un week-end en amoureux, voire simplement une soirée au restaurant suivie par une nuit à l’hôtel afin que Madame ne reste pas focalisée sur la toile d’araignée oubliée au plafond de la chambre !

Et garde l’esprit libre ! Et aussi et surtout le temps que l’on se donne mutuellement en commençant par un petit-déjeuner servi dans la chambre, propice à des jeux sensuels (sympa pour débuter la journée), de multiples caresses discrètes, de doux baisers échangées aux cours de la journée et un réel dialogue.

Le sens de l’humour en toutes circonstances est de mise, tout comme organiser ses sorties et excursions à deux dans une vraie concertation. Sans oublier de passer un peu de temps séparés pendant le voyage, temps nécessaire au « lâcher-prise », à la réflexion personnelle, à cultiver son jardin secret. Parfois, voyager seul peut cimenter le couple, grâce à une prise de recul par rapport à sa propre vie sentimentale et à soi-même, pour mieux se retrouver.

Sachez ménager du temps pour votre couple, c’est essentiel à une vie familiale équilibrée, sereine, c’est un gage de bonne santé de votre sexualité, de désirs sensuels sans cesse renouvelés, de plaisirs partagés, de tendresse et d’amour et, par conséquent, d’harmonie pour celles et ceux qui souhaitent passer leur vie ensemble sur du long terme.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer