Chapeau le panama !
6 février 2013 - Vintage commentaires   //   887 Views   //   N°: 37

Remis au goût du jour par les people, le panama redevient très tendance. Jusqu’à l’Unesco qui a décidé en décembre dernier de l’inscrire au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Chapeau !

Contrairement à ce que son nom laisse penser, le panama est originaire de l’Équateur. Il est tissé par les Amérindiens depuis au moins 6 000 ans avec une fibre végétale très résistante, la paja toquilla (paille toquilla), traditionnellement tirée d’une feuille de palmier. Mais sous sa forme moderne, ce sont bien les ouvriers du canal de Panama (1880-1914) qui le popularisent en l’utilisant pour se protéger du soleil.
Dès les années 1900, il est déjà le summum de l’élégance virile. De Churchill à Roosevelt, il devient le galurin des politiques à forte tête, mais aussi des voyous façon Al Capone qui le portent à très larges bords dans le style borsalino. Évidemment, Hollywood s’en empare via Humphrey Bogart (Le Faucon maltais), magnifié plus tard par Marlon Brando (Le Parrain). Et aujourd’hui, de Johnny Depp à Madonna, c’est à qui aura son superpanama qui en jette ! Un Montecristi extrafino de préférence, le modèle haut de gamme entièrement tissé à la main et pour lequel des semaines de travail sont nécessaires : comptez pas moins de 1 000 euros pour cette petite merveille ! Méfiez-vous des modèles de moins de 40 euros au tissage parfaitement régulier, ils ont été faits à la machine. Enfin, sachez que le vrai panama est toujours blanc ou ivoire, serti d’un ruban noir ou marron. Tous les autres sont d’indignes copies, et pas toujours équatoriennes…

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer