C’est quoi ce bordel ?
22 mai 2017 - LifeStyle commentaires   //   1373 Views   //   N°: 88

Christiane Ramanantsoa
« Chaque détail compte »

« Je suis de celles qui pensent que certains détails tuent. Si tu es une fille aux cheveux soigneusement attachés avec une énorme crasse au niveau du cou, cela ne peut que faire tache et c’est cette image qu’on retiendra de toi. »

Au sein de la compagnie Miangaly dont elle est membre fondatrice, Christiane Ramanantsoa apporte la même rigueur et autodiscipline, une « maniaque de la cohérence » comme elle se définit elle-même. « Si ta bouche sort un je t’aime, tout ton corps doit suivre. » C’est cette rigueur qu’elle s’évertue à partager lors des ateliers en développement personnel qu’elle anime auprès d’étudiants, associations ou personnes en situation précaire. « Par le biais du théâtre et l’expression scénique bien ciselée, chacun peut arriver à mieux se connaître et à retrouver confiance en lui. »

Ceux qui disent que « le Diable se cache dans les détails » n’ont rien compris ! Coach chevronnée, Christiane Ramanantsoa accompagne également les participants de l’émission Pazzapa. « J’aide ces futurs artistes à fouiller dans leur for intérieur pour qu’ils sachent par eux-mêmes comment émouvoir leur public. Chaque détail compte lorsqu’on est sur scène, de la coiffure au regard en passant par les gestes à adopter. Tout est travail, ce n’est pas en claquant des doigts qu’on parvient à avoir une voix qui sourit. » Ce sens du détail l’a amenée à être promue au grade de Commandeur des Arts et des Lettres par le ministère de la Culture et du Patrimoine en 2007. Garde-à-vous !

Romina Rakotondrabako
« Un bateau ça vous change une femme »

Aucune cause n’est perdue en ce qui concerne l’organisation. Il y a à peine un mois, Romina était le genre de fille à avoir une chambre en désordre perpétuelle et à être une adepte de la procrastination lorsqu’il s’agissait de rangement. Mais même la personne la plus bordélique de la terre se doit d’avoir un mode de vie millimétré

et pointilleux lorsqu’elle se retrouve sur un paquebot ! Et c’est bien ce qui lui est arrivé : l’année dernière, Romina, l’ancienne animatrice radio, est devenue marin ! Plus précisément, elle travaille sur un bateau de croisière qui voyage à travers la Méditerranée, s’arrêtant de port en port et assistant les passagers. « Sur un bateau, tout est carré ! Une vraie corvée pour une fille comme moi qui est à la base super bordélique. On travaille onze heures par jour et on dort en moyenne cinq heures. C’est complètement le monde à l’envers puisque tu dois t’habituer à beaucoup de règles qui n’existent pas sur terre, mais qui sont primordiales sur les navires. En plus, tu dois toujours être sur le qui-vive d’où la nécessité des exercices de sauvetage. »

Quant aux horaires, tout est minuté : « Cinq minutes de retard, c’est déjà une énorme faute ! Il a fallu que je m’organise vu notre charge de travail, et je dois aussi trouver du temps pour moi. » Tous les mois, les cabines sont inspectées, un cheveu qui traîne et hop ! avertissement. Romina dit être devenue une autre femme : plus stricte et plus organisée. Adieu l’insouciante qui laissait aller les choses dans sa chambre en attendant que ça se range tout seul ! En revenant au pays pour les vacances, les mauvaises habitudes ne lui sont heureusement pas revenues. Au contraire, cette nouvelle discipline lui est devenues automatique : « Je me lave les mains toutes les cinq minutes car à bord, nous nous devons d’avoir une hygiène impeccable. La nuit, je me lève toutes les trois heures car mon corps s’est habitué à prendre le quart pour surveiller sur la mer. » Qui l’eut cru !

Pages réalisées par #DinaRamaromandray et #PriscaRananjarison

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer