CERVEAU KOTOSON
26 juillet 2013 - LifeStyle commentaires   //   1316 Views   //   N°: 42

Une vraie tête, ce cerveau !

En voilà un qui ne l’a pas volé, son surnom. Bac en poche à 15 ans, animé d’une monstrueuse envie d’apprendre, avec les capacités neuronales qui vont avec, il décroche tout à tour un DEA (Master) en commerce internationale, une maîtrise en littérature française et un diplôme en identification criminelle… plus polyvalent, tu meurs ! Puis on le retrouve dans l’enseignement, et toujours multicartes puisqu’il enseigne à la fois l’anglais, le français, l’histoire, la géographie et la philosophie. 

« Etre précoce n’est pas toujours un atout sur le marché du travail. Soit vous impressionnez, en faisant peur, soit vous manquez de crédibilité auprès de ceux qui se méfient des diplômes. C’est pourquoi je me suis lancé dans plein d’études, parce que j’étais trop jeune pour travailler ! »

Un surdoué qui n’hésite pas à toucher à la peinture, à l’écriture de comédies musicales et à la danse, ce qui lui a permis de remporter une médaille d’or lors des troisièmes Jeux de la Francophonie à Madagascar en 1997. A 34 ans, il s’estime comblé par la diversité des expériences qu’il a pu faire, de responsable des activités artistiques et culturelles à l’Université d’Antsiranana à journaliste pour La Tribune de Diego. Sa recette ? « Je dors très peu, en moyenne trois heures par jour, ce qui me laisse le temps de faire plein de choses. » Suffisait d’y penser !

Pages réalisées par #AinaZoRaberanto et #SolofoRanaivo

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer