Caméra rebelle
24 mai 2016 - Cultures Livre du mois commentaires   //   1221 Views   //   N°: 77

Caméra rebelle, un portrait du réalisateur Benoît Ramampy,
par Karine Blanchon

Véritable personnage de cinéma dont les frasques ont marqué au moins autant que ses films, Benoît Ramampy était un réalisateur atypique et passionné. Né à Ambalavao en 1947, il a traversé les grands événements de son pays, Madagascar. Agitateur pudique mais déterminé, il n’a pas cessé de vouloir faire des films, offrant au cinéma malgache ses premières récompenses internationales. En 1972, il a réalisé L’accident, le premier film de fiction malgache, qui a été la révélation du Fespaco de Ouagadougou en 1973. L’histoire de cette cinématographie méconnue se déroule sous couvert des relations ambigües entretenues entre la France et Madagascar. Docteure ès langues, littérature et société, Karine Blanchon est spécialisée dans l’histoire du cinéma malgache. Elle a déjà sorti un ouvrage chez l’Harmattan intitulé Les cinémas de Madagascar, en 2009. 

« Caméra rebelle, un portrait du réalisateur Benoît Ramampy » de Karine Blanchon.
L’Harmattan, France.
Janvier 2015, 200 p. Prix : 20 €,

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer