Beauty gurus : Elles font un tube !
5 août 2015 - Beauté commentaires   //   4369 Views   //   N°: 67

« Haul », « Outfits of The Day », « Favoris du mois » ce charabia n’en est pas un pour les abonnés aux vidéos des Youtubeuses beauté. Ces jeunes filles (moyenne d’âge 20 ans), qui à la base postaient des tutoriels en amatrices, sont aujourd’hui de vraies stars auprès des fashionistas du Net. 

Nandrianina a 18 ans et habite Strasbourg. Lorsqu’elle n’est pas en cours pour valider sa licence en Economie-Gestion, elle est devant sa caméra pour filmer des vidéos et les posters ensuite sur Youtube sous le pseudonyme de Tesfayane. Elle parle de la mode, de maquillage, de séries, en gros de tout ce qui passionne une jeune fille de son âge. Lorsqu’elle décide de créer sa « chaîne » (page personnalisée) sur Youtube en 2013, elle veut suivre les traces de ses consoeurs, notamment Enjoyphoenix, la « première Youtubeuse beauté de France » (plus de 1,5 million d’abonnés sur sa chaîne), qui vient de sortir (à 19 ans !) sa biographie, best-seller du jour chez les 11-18 ans. Ou encore The LineUp ou ClothesEncounthers, parmi tant d’autres… des milliers à travers le monde.

Car Youtube, c’est avant tout une communauté hétéroclite où chaque beauty guru a ses abonnées fidèles qu’elle rencontre parfois en chair et en os lors des meet-up (rassemblements). Contactées par des marques pour des partenariats, Nandrianina leur collection de maquillage a de quoi faire pâlir les maquilleuses professionnelles. Certaines en ont fait leur métier, comme Beautycrush ou HeyClaire qui font des comptes-rendus de produits envoyés par des marques et font office de crash test (essais de choc) pour celles qui voudraient les essayer. Pour Nandrianina cependant, cela doit rester un hobby : « J’accorde une importance particulière à mes études. Ma chaîne Youtube doit rester un plus dans ma vie. »

Un hobby qui lui prend pourtant beaucoup de temps car elle réalise, édite et promeut ellemême sur les réseaux sociaux ses vidéos. Une petite entreprise qui demande aussi des investissements car pour avoir une qualité décente et attirer des « vues », la plupart des Youtubeuses s’offrent du matériel professionnel tel que le Canon EOS 600 D, devenu un musthave grâce à son écran réversible et à sa qualité haute définition. Chaque vidéo dure en moyenne 10 minutes et se présente comme un véritable petit film, avec souvent un vrai storytelling.

Même son de cloche chez Maeva, une Lilloise d’origine malgache de 22 ans. Elle a créé sa chaîne pour compléter son blog www.mlleofthecity. blogspot.com. Elle aussi fait son petit bout de chemin et dévoile à ses abonnés, ses tenues et coups de coeur du moment. Bien que ne postant pas systématiquement comme le font les beauty gurus qui en ont fait leur activité principale, Maeva mise énormément sur la qualité : « C’est beaucoup de création de contenus », reconnaît-elle. L’étape ultime de la vie de la Youtubeuse est sans aucun doute le partage de dailyvlog, comprenez des vidéos qui montrent leur journée du réveil au coucher. Bonjour l’intimité !
 

Retrouvez Dina Ramaromandray dans « Salut beauté » du lundi au vendredi à 7 h 10 (rediffusion à 17 h 20) sur la RLI FM 106 by no comment®. 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer