Ballade en novembre
13 août 2019 - La mode Making Off commentaires   //   489 Views   //   N°: 115

Dedicated to A.V.
(1943-2019)

Dentelle Passion
Robe Zara
160 000 Ar

 

Via Milano
Compensé Osvaldo Rossi
385 000 Ar
Veste Nardelli 800 000 Ar

Aigle d’Or
Porte feuille Kaliana 65 000 Ar

Les petites choses de Paris
Robe Cache-cache 130 000 Ar

Carambole
Tee-shirt Alisoa 47 000 Ar
Pantalon Aro 89 000 Ar

Aigle d’Or
Talons Hira 72 000 Ar

Carambole
Robe Tanikely 79 000 Ar

 

Aigle d’Or
Talons Kalo 86 000 Ar

Les petites choses de Paris
Pull Cache-cache
90 000 Ar

Pantalon Cache-cache
90 000 Ar

Via Milano
Derbi Nardelli
300 000 Ar

Les petites choses de Paris
Pull Cache-cache
90 000 Ar
Pantalon Cache-cache
90 000 Ar

Via Milano
Derbi Nardelli
300 000 Ar

Les petites choses de Paris
Doudoune Cache-cache
120 000 Ar
Pull Cache-cache
100 000 Ar
Pantalon Cache-cache
90 000 Ar
Tennis Cache-cache
85 000 Ar

Dentelle Passion
Bombers Cache-cache
150 000 Ar

Bustier Morgan
65 000 Ar

Dentelle Passion
Jupe
120 000 Ar

Tennis Cache-cache
100 000 Ar

 

Dentelle Passion
Robe Morgan
150 000 Ar

Boots
140 000 Ar

La Sobika
Robe
36 000 Ar

Paréo
65 000 Ar

 

Dentelle Passion
Veste en guipure by Ikywi
200 000 Ar

Robe by Ikywi
140 000 Ar

Aigle d’Or
Talons Kalo
86 000 Ar

Les petites choses de Paris
Doudoune Jen
90 000 Ar
Robe Cache-cache
130 000 Ar

Aigle d’Or
Porte feuille Kaliana
65 000 Ar
Sandales Angola
51 000 Ar

 

Maybelline New York

Rouge à lèvres Superstay Matte Ink 25 Heroine
Mascara Total Temptation Waterproof
Vernis à ongles Tenue & strong concrete pastel 913

Photographes : Dominique Rajaonarivony & Fano Ranaivosoa
Prise de vue : Andohalo
Modèles : Sarah & Nathalie
Make-up : Maybelline New York
Maquillage : Aina Matisse

Qu’on me laisse à mes souvenirs
Qu’on me laisse à mes amours mortes
Il est temps de fermer la porte
Il se fait temps d’aller dormir
Je n’étais pas toujours bien mise
J’avais les cheveux dans les yeux
Mais c’est ainsi qu’il m’avait prise
Je crois bien qu’il m’aimait un peu

Il pleut
Sur le jardin, sur le rivage
Et si j’ai de l’eau dans les yeux
C’est qu’il me pleut
Sur le visage

Le vent du Nord qui s’amoncelle
S’amuse seul dans mes cheveux
Je n’étais pas toujours bien belle
Mais je crois qu’il m’aimait un peu
Ma robe a toujours ses reprises
Et j’ai toujours les cheveux fous
Mais c’est ainsi qu’il m’avait prise
Je crois que je l’aimais beaucoup

Il pleut
Sur le jardin, sur le rivage
Et si j’ai de l’eau dans les yeux
C’est qu’il me pleut
Sur le visage

Si j’ai fondu tant de chandelles
Depuis le temps qu’on ne s’est vus
Et si je lui reste fidèle
À quoi me sert tant de vertu ?
Qu’on me laisse à mes amours mortes
Qu’on me laisse à mes souvenirs
Mais avant de fermer la porte
Qu’on me laisse le temps d’en rire
Le temps d’essayer d’en sourire

Il pleut
Sur le jardin, sur le rivage
Et si j’ai de l’eau dans les yeux
C’est qu’il me pleut
Sur le visage

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer