Anne-Cécile Ratsimbason : Styliste médicale
8 mai 2018 - Diaspora Hexagone commentaires   //   1593 Views   //   N°: 100

Anne-Cécile Ratsimbason ou la styliste qui a révolutionné le monde de la mode dans le domaine médical. Âgée de 33 ans, cette jeune Niçoise originaire de Madagascar a eu bien raison de déposer sa marque Ratsimbason Stylisme Médical, car elle est bien l’ inventeuse de cette profession inédite !

Née en France, Anne-Cécile Ratsimbason est retournée régulièrement à Madagascar jusqu’à l’âge de 10 ans. Depuis, par manque de temps, les retours se sont faits plus rares. « Mon rapport à Mada, c’est clairement mon père ! Sa tranquillité, sa coolitude, sa passion pour le bien manger, célébrer les choses de la vie, être enthousiaste. » Ayant fait ses études entre la France et l’Allemagne, elle est diplômée en master Art contemporain et détient un « bachelor » en stylisme-modélisme. Mais sa profession actuelle, c’est elle-même qui se l’est inventée : styliste médicale.

Elle s’est inspirée de son expérience de porteuse de corset orthopédique pendant dix ans, en collaboration étroite avec son médecin rééducateur du dos. Ce dernier lui proposait chaque semaine d’aller à la rencontre de patients porteurs de corsets pour mieux comprendre le type de vêtements les mieux adaptés pour porter un corset. « Il m´a vraiment enseigné cette vision holistique : prendre en compte un maximum de données personnelles autour de la vie du patient (son âge, sa vie, ses goûts, ses habitudes, son style de vie), pour ensuite créer un vêtement qui va favoriser son acceptation du traitement médical, et du coup l’inciter à davantage porter son corset. » Depuis, elle a développé différentes lignes de vêtements et accessoires adaptées à une vingtaine de pathologies et conditions physiques.

Spécialisée dans la fabrication d’accessoires et vêtements adaptées au port de pompes (à insuline pour le diabète de type 1, par exemple), elle s’intéresse aussi au prêt-à-porter adapté à toutes les conditions physiques, que l´on soit alité ou en fauteuil roulant. C’est ainsi qu’en 2015 elle a déposé sa marque Ratsimbason Stylisme Médical, terme dont elle revendique l’invention et qu’elle tient à protéger.

Les lettres, photos, appels et témoignages qu’elle reçoit sans cesse l’encouragent à poursuivre ce métier « super émotionnel ». Parmi les défis qu’elle entend relever, celui de rendre le stylisme médical accessible à tous en convaincant les mutuelles de prendre en charge une partie des frais.
Si la jeune femme ne se sent pas totalement prête pour le retour à Madagascar, elle n’en désire pas moins inclure les savoir-faire malgaches à son travail de styliste médical. Un débouché nouveau pour le pays ?

© Photo : David Delaporte

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer